Aiguière et son bassin, Algérie fin XIXème, cuivre jaune ciselé
  • Aiguière et son bassin, Algérie fin XIXème, cuivre jaune ciselé

    960.00€Prix

    Aiguière, "Ibrik", en cuivre jaune ciselé, de fleurons, décors épigraphiques, cartouches calligraphiés, en très bon état posé sur son bassin et sa grille.
    Belle poignée en bronze coulée en Esse. L'ensemble,de la fin du XIXème siècle.
    Ancienne collection Chiche, Marseille;
    Ibrīq, ou aussi Ibrik إبريق arabe, désigne souvent une cruche ou une aiguière avec une poignée.
    ## Au cours des ablutions rituelles avant la prière, l'eau prélevée de l'ibrīq est versée sur les mains et coule dans une un bol réceptacle prévu à cet effet.
    Alors que les cruches à eau simples étaient souvent faites d'argile, les aiguières ou Ibrik dans les cours orientales étaient souvent en cuivre jaune ou rouge très élégamment décorées,ciselées de différents décors et calligraphies.
    La calligraphie est d'ailleurs très développée dans les arts d'Islam, et prend même parfois une valeur symbolique.
    ( dans le même type en prix : Vente artcurial du 31 10 2015, collection, Bergé/St Laurent, aiguière début XXème : 1364€ )
    Dimensions : Hauteur totale sur bassin :44 cm , hauteur aiguière : 37 cm, Largeur : 26,5 cm, poids : 1670 grs, diamètre du bassin26,5 cm
    ENVOI GRATUIT POUR LA FRANCE 0€ : EUROPE 25€ / WORLD 50€
    Pour de plus amples informations vous pouvez me joindre au 06 13 36 09 30 ou sur winsteinprovence@gmail.com
    www.winsteinprovence.com
    Aller voir sur Proantic ou sur winstein notre collection d'aiguières originaires de Perse, d'Asie centrale et du Maghreb..
    Art de la calligraphie pour information :
    # Le Nastaliq : ce style se répand sur les territoires anciennement perses et sassanides.
    C’est Mir Ali Tabrizi qui est à l’origine de ce style, vers 1370. À partir du XVème siècle, son élégance, sa beauté qui prend la forme d’une composition suspendue le conduisent à s’imposer partout en Perse, Golfe Persique, Chine, Afghanistan. Son apogée se situe entre le XVIIème et le début du XXème siècle.
    # Le Diwani : d’origine ottomane où il a connu son summum (le mot diwani veut dire chancellerie) ce style de calligraphie élégant, très serré se définit par l’élongation des caractères et son allure ornementale majestueuse.
    # Le Naskhi : les origines de ce style remontent au 8e siècle. Le calligraphe Ibn Muqla l’a retravaillé au Xème siècle en une forme plus rythmée. Ibn al Bawab fera aussi un travail remarquable pour le rendre plus élégant. La simplicité et la lisibilité de ce style font qu’il y a encore aujourd’hui plus de corans copiés en Naskhi que dans toutes les autres écritures arabes réunies.
    # Le Riqa : c’est un dérivé du Naskhi et du Thuluth, mais les lettres sont bien plus petites et dotées de courbes plus arrondies. Le centre des boucles des lettres est toujours rempli, les lignes horizontales sont très courtes et les ligatures agencées avec densité, les finales étant souvent rattachées aux initiales. C’est de nos jours l’écriture manuscrite la plus employée dans le monde arabe.
    # Le Maghribi : surtout utilisé dans les pays du Maghreb, en Espagne islamique, il se caractérise par l’utilisation d’un calame à pointe.

     

    "Ewer And Its Basin, Algeria Late 19th Century, Chiseled Yellow Copper"

    Ewer, "Ibrik", in chiseled yellow copper, with fleurons, epigraphic decorations, calligraphic cartouches, in very good condition placed on its basin and its grid.
    Beautiful bronze handle cast in Esse.
    All from the end of the 19th century.
    Ibrīq, or also Ibrik (Arabic إبريق, often denotes a jug or ewer with a handle. ## During ritual ablutions before prayer, water taken from the ibrīq is poured over the hands and flows into a bowl receptacle provided for this purpose.
    While simple water jugs were often made of clay, ewers or Ibrik in eastern courts were often of yellow or red copper, very elegantly decorated, chiseled with various decorations and calligraphy.
    Calligraphy is d very developed elsewhere in the arts of Islam, and sometimes even takes on a symbolic value.
    Total height on basin: 44 cm, height ewer: 37 cm, Width: 26.5 cm, weight: 1670 grs, diameter of basin 26.5 cm
    FREE SHIPPING FOR FRANCE 0€: EUROPE 25€ / WORLD 50€
    For more further information you can reach me at 06 13 36 09 30 or on winsteinprovence@gmail.com
    www.winsteinprovence.com
    Art of calligraphy:
    # The Nastaliq: this style spreads over the formerly Persian and Sassanid territories. It is Mir Ali Tabrizi who is at the origin of this style, around 1370. From the 15th century, its elegance, its beauty which take the form of a suspended composition lead it to impose itself everywhere in Persia, Gulf Persia, China, Afghanistan.
    Its peak is between the 17th and the beginning of the 20th century.
    # The Diwani: of Ottoman origin where it had its peak (the word diwani means chancellery) this elegant, very tight style of calligraphy is defined by the elongation of the characters and its majestic ornamental look.
    # The Naskhi: the origins of this style date back to the 8th century.
    The calligrapher Ibn Muqla reworked it in the 10th century into a more rhythmic form. Ibn al Bawab will also do a remarkable job of making it more elegant.
    The simplicity and readability of this style means that there are still more Qur'ans copied in Naskhi today than in all the other Arabic scripts combined.
    # The Riqa: it is a derivative of Naskhi and Thuluth, but the letters are much smaller and have more rounded curves.
    The center of the loops of the letters is always filled, the horizontal lines are very short and the ligatures arranged with density, the finals being often attached to the initials. It is nowadays the most widely used handwriting in the Arab world.
    # The Maghribi: mainly used in the Maghreb countries, in Islamic Spain, it is characterized by the use of a pointed reed.