Kartika en argent et pierres, rituel à main du Tibet, XIXème siècle
  • Kartika en argent et pierres, rituel à main du Tibet, XIXème siècle

    2,650.00€Prix

    Un kartika ( sanskrit : kartari ; tibétain : གྲི་ གུག་ , ou gri-gug,  ou kartrika au Népal, est un petit couteau à écorcher rituel à main, en forme de croissant, utilisé dans les cérémonies tantriques du bouddhisme vajrayana . Le kartari serait l'un des attributs par excellence des divinités tantriques courroucées .

     Il est communément appelé le "couteau des dakinis ". 

     Sa forme est similaire à l' ulu inuit ou au couteau de femme, qui est utilisé pour de nombreuses choses, y compris le nettoyage des peaux.

    Alors que le kartari est normalement tenu dans la main droite d'un dakini dans l'iconographie et la pratique spirituelle du Vajrayana, il peut parfois être détenu par des divinités ésotériques masculines, comme certaines formes de Yamantaka . 

    On le trouve aussi fréquemment dans l'iconographie de la pratique spirituelle bouddhiste tibétaine de Chöd .

    Le couteau du dakini a une lame de fer bleu aiguisé plat avec un crochet incurvé à son extrémité externe, qui permet les activités d'écorchage de coupe, grattage et traction.

     Son manche à facettes ou à huit côtés est attaché au bord supérieur de la lame par une monture dorée en forme de feuille ou la bouche grande ouverte d'un makara doré, et le haut du manche est scellé par un demi- vajra .

    De la même manière que la cloche et le vajra sont généralement des éléments rituels appariés dans la pratique spirituelle et l'iconographie du Vajrayana, l'un est tenu dans la main droite et l'autre simultanément dans la gauche, le kartika apparaît généralement en tant que paire avec le kapala ou "crâne" -tasse".

    La forme du kartika, ou trigug, avec sa forme en croissant et son crochet à l'extrémité, est dérivée de la forme d'une forme traditionnelle du couteau de boucher indien .

    Les représentations de Vajrayogini contiennent généralement le kartika comme l'un de ses attributs.

     Dans l'iconographie des dakinis éclairés et des yidams femelles tantriques, il est courant de trouver le couteau kartika accroché dans sa main droite et la coupe du crâne dans sa gauche, représentant "l'union inséparable de la sagesse et des moyens habiles ".

    Sa signification est le symbole de la mise en pièce de toutes actions négatives et matérialistes, à l'aide de l'âme de la sagesse, le Kartika, élimine les six manquements fondamentaux : l' ignorance, la haine, l'orgueil, l'envie, le doute et le mauvais jugement.

    Dimensions : Longueur : 23,3 cm   largeur : 6,7 cm    Hauteur : 11,8 cm

    Composition : Argent et pierres semi-précieuses : lapis- lazuli, corail rouge, turquoise, yeux en sulfure

    Pièce d'une extaordinaire qualité et de finitions délicates, Népal du XIXème siècle.

     

     

    A kartika (Sanskrit: kartari; Tibetan: གྲི་ གུག་, or gri-gug, or kartrika in Nepal, is a small ritual hand-skinning knife, in the shape of a crescent, used in tantric ceremonies of Vajrayana Buddhism.

    The kartari would be one of the attributes par excellence of wrathful tantric deities.

    It is commonly called the "dakini knife". Its shape is similar to Inuit ulu or a woman 's knife, which is used for many things, including skin cleaning.

    While the kartari is normally held in the right hand of a dakini in the iconography and spiritual practice of Vajrayana, it can sometimes be held by male esoteric deities, like certain forms of Yamantaka.

    It is also frequently found in the iconography of the Tibetan Buddhist spiritual practice of Chöd.

    The dakini knife has a flat sharp blue iron blade with a curved hook at its outer end, which allows the skinning activities of cutting, scraping and pulling. Its faceted or eight-sided handle is attached to the upper edge of the blade by a gold leaf-shaped mount or the wide-open mouth of a golden makara, and the top of the handle is sealed with a half-vajra.

    In the same way that the bell and the vajra are generally ritual elements paired in the spiritual practice and the iconography of Vajrayana (one is held in the right hand and the other simultaneously in the left), the kartika generally appears as a pair with the kapala or "skull" -cup ".

    The shape of the kartika, or trigug, with its crescent shape and its hook at the end, is derived from the shape of a traditional shape of the Indian butcher knife. Vajrayogini's representations

    generally contain kartika as one of its attributes. In the iconography of enlightened dakinis and tantric female yidams, it is common to find the kartika knife hanging in his right hand and the cut of the skull in his left, representing "the inseparable union of wisdom and skillful means".

    Its meaning is the symbol of the shattering of all negative and materialist actions, using the soul of wisdom, the Kartika, eliminates the six fundamental failings: ignorance, hatred, pride, l , envy, doubt and bad judgment.

    Dimensions: Length: 23.3 cm width: 6.7 cm Height: 11.8 cm

    Composition: Silver and semi-precious stones: lapis lazuli, red coral, sulphide eyes

    Piece of extraordinary quality, Nepal from the 19th century,

    EUROPE SHIPPING COST : 25€

    WORLD SHIPPING COST : 50€

    © 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com. Mentions Légales

    • Facebook App Icon