Tapis ancien Kachan, soie sur soie, 126 x 208 cm, nouée main en Perse, (iran) Dy
  • Tapis ancien Kachan, soie sur soie, 126 x 208 cm, nouée main en Perse, (iran) Dy

    8,800.00€Prix

    "Tapis ancien Kachan, soie sur soie, 126 x 208 cm, nouée main en Perse, (iran) Dynastie Kadjar"

    Extraordinaire Kashan ancien de collection, noué main en soie sur soie pour un milion de noeuds au M2, de la seconde partie du XIXème siècle, dynastie Kadjar, à décor de médaillon à pendentifs ou suspensoirs et riche travail de fleurs naturaliste, toisant 126 cm de large par 208 cm de longueur .
    Une Pure merveille de l'art du tapis persan, de très grande finesse, à voir comme un tableau, ce type de pièce ne peut se mettre au sol et sa patine, ses nuances, raviront l'oeil de "l'amoureux" de ces merveilles.
    Le motif central à double médaillons juxtaposés ornés de deux pendentifs, représente une large fleur stylisée épanouie, cernée d'autres nombreuses fleurs et entrelacs couvrant le champ de couleur bleu nuit.
    La bordure, bande principale composée de fleurs et de palmettes.
    A noter surtout :
    #  la qualité et la délicatesse du travail naturaliste des fleurs.
    Superbe tapis de collection, les Kashan en soie sur soie sont particulièrement rare avec ce type de décor ce qui en fait une véritable pièce de musée pour ce tapis au travail très soigné.
    # La cinquième photo présente le revers complet du tapis.
    .Kashan (Kachan, Keshan): grande ville au centre de l’Iran.
    Au temps de la renaissance persane, Kashan était le centre de production de tapis d’une légendaire splendeur.
    Des tapis au tissage fin, d’une très grande richesse de composition, furent noués par la manufacture royale du Shah Abbas.
    Ils sont devenus les pièces maîtresses des musées et des collections privées.
    L’artisanat s’est interrompu à Kashan entre l’invasion des Afghans (1722) et la fin du XIXème siècle.
    La relance de la production de tapis a commencée avec des tapis qui se distinguent par la qualité supérieure de la laine donnant un aspect extrêmement velouté.
    Ces exemplaires sont appelés Kashan Motashemi, du nom du plus célèbre maître tisserand de la fin du XIXème siècle.
    Les décors sont variés et offrent une facture minutieuse : scènes de chasse, sujets à figure inspirés de la mythologie persane, oiseaux dans un décor végétal, arbres de vie.
    Grâce à la qualité supérieure de la laine, à leur nouage serré, à la beauté de leurs couleurs naturelles et de leurs dessins, les Kashan prirent place parmi les meilleurs tapis persan
    Ce tapis a été nettoyé professionnellement et de façon écologique.
    ENVOI